- Humanities blog - https://humanities.blogs.ie.edu -

La disparition d’Eric Rohmer

Lesinrocks.com [1]

Eric Rohmer est décédé le lundi 11 janvier à l'âge de 89 ans. Il était l'une des figures majeures de la Nouvelle Vague.


Ancien critique dans les années 50, Rohmer a été l'un des instigateurs de la Nouvelle Vague, en compagnie de François Truffaut, Jean-Luc Godard ou Jacques Rivette.

 
 

Il avait sorti son premier film Le Signe du lion en 1959. Trois années plus tard il fondait les films du Losange  en compagnie de Barbet Schroeder.

 
 

Toujours en 1962, Eric Rohmer avait entamé le tournage d'un cycle de six films baptisé "Contes Moraux" : La Carrière de Suzanne (1963), Ma nuit chez Maud(1969), La Collectionneuse (1967), Le Genou de Claire (1970, récompensé par le prix Louis-Delluc), et enfin L'Amour l'après-midi (1972).

 
 

En 1978, Eric Rohmer est récompensé par le prix Méliès pour Perceval le Gallois, qui révèle notamment l'acteur Fabrice Lucchini.

 
 

Les "Comédies et Proverbes" forment le deuxième grand cycle de Rohmer, qui va de 1981 à 1987. Un cycle formé par La Femme de l'aviateur (1981), Le Beau Mariage(1982), Pauline à la plage (1982, qui révèle Arielle Dombasle et Pascal Greggory),Les Nuits de la pleine lune (1984), Le Rayon vert (1986) et L'Ami de mon amie(1987). Dans cette série, Le Rayon vert (1986) avait obtenu le Lion d'Or à Venise

Dans les années 1990, Rohmer sort les "Contes des quatre saisons" : Conte de printemps (1990), Conte d'hiver (1992), Conte d'été (1996) et Conte d'automne(1998).

 
 

Parmi les autres films du cinéaste, on peut citer : L'Arbre, le maire et la médiathèque (1993), L'Anglaise et le Duc (2001), ou encore Triple agent (2004).

 
 

Rohmer avait sorti son dernier film en 2007, Les Amours d'Astrée et de Céladon, et avait annoncé son intention de prendre sa retraite cinématographique.

 
 

A voir ici des images d'archives d'une mystérieuse interview d'Eric Rohmer à la fin des années 60 :

 

Eric Rohmer [2]